Le Nitrox
C’est quoi ? Nitrogène (azote) et Oxygène. Bref, les 2 principaux éléments constituant l’air. Pour la plongée, les proportions O2/N2 sont différentes de celles de l’air.
Nitrox 21 = Air 
Nitrox 32 = 32% d’O2 donc 68% N2.
Pourquoi ? C’est l’azote qui impose au plongeur une procédure de désaturation (paliers). En augmentant la concentration d’O2 dans les bouteilles,   la concentration de N2 diminue. Nous désaturons donc plus vite, donc moins de paliers ou moins d’azote dans l’organisme après une plongée.

 

Deux cursus  :
Plongeur Nitrox : Donner la possibilité à des plongeurs de niveau 1 minimum, d’effectuer des plongées avec un Nitrox n’excédant pas 40%.
Plongeur Nitrox confirmé : Donner la possibilité à des plongeurs de niveau 2 minimum, d’effectuer des plongées à l’air ou au Nitrox et de désaturer avec un Nitrox n’excédant pas 50% (pour une certification IANTD) ou à l'O2 pure (pour la FFESSM).
 Chacune de ces formations sont des passages obligés pour accéder à la plongée technique et à la plongée Trimix.
Les certifications :
Spécialité Nitrox PADI
Qualification Nitrox FFESSM
Qualification Nitrox Confirmé FFESSM
Plongeur Nitrox ANMP
Plongeur Nitrox Confirmé ANMP

Avantages:
L'utilisation de ce gaz a pour avantage d'augmenter le temps et la sécurité en plongée ; en effet, le plongeur est alors moins saturé en azote et nécessite moins de paliers de décompression que pour une plongée équivalente à l'air. Il existe des preuves anecdotiques que l'utilisation de nitrox réduirait la fatigue post-plongée.

Le matériel spécial nitrox concerne :

 

  • la bouteille qui est souvent identifiée par les couleurs jaunes et vertes, la bouteille doit être dégraissée si elle est gonflée par la méthode des pressions partielles. En Europe, il existe une règlementation spécifique pour les bouteilles Nitrox. Lors de la plongée une bouteille contenant du nitrox est systématiquement identifiée avec le pourcentage d'oxygène (par exemple "Nx 32"), la profondeur maximale d'utilisation (par exemple "MOD 40m"), la date et le nom de la personne qui a analysé le mélange.

  • le détendeur doit être dégraissé si un nitrox 40 ou supérieur est utilisé. Il existe sur le marché des détendeurs directement compatibles avec de hauts taux d'oxygène.

  • l'ordinateur de plongée ou les tables de décompression qui doivent prendre en compte le nitrox

  • l'analyseur d'oxygène qui permet de déterminer avec précision le taux d'oxygène.

Le Gonflage:Le gonflage de bouteilles nitrox est peut être plus compliqué que le gonflage de bouteilles à l'air du fait notamment des proportions différentes d'oxygène et d'azote. De plus, une méthode répandue consiste à gonfler la bouteille avec de l'oxygène pur et de faire le complément avec de l'air (méthode par pressions partielles). La bouteille et la robinetterie doivent donc être parfaitement dégraissés avant de la remplir avec l'oxygène, même dans le cas d'un nitrox 40 ou moins.Une autre méthode courante est d'utiliser un mélangeur, communément appelé "stick", en amont de l'entrée d'air du compresseur.7 Le mélangeur est souvent constitué d'un tube à l'entrée duquel l'oxygène est injecté, puis des ailettes situées à l'intérieur du tube créent des turbulences dans le but d'obtenir un mélange homogène pour analyse à la sortie du tube. Cette méthode est adaptée pour des mélanges jusqu'à 40% d'oxygène. Elle possède comme avantages d'une part de ne pas demander de matériel de plongée dégraissé et d'autre part de pouvoir utiliser la bouteille d'oxygène pur jusqu'au dernier bar.Enfin certains centres de plongées sont équipés d'un séparateur à membrane. Il s'agit d'un appareil qui utilise le fait que les molécules d'oxygène sont plus petites que celles d'azote, la membrane sépare ainsi en continu l'azote de l'oxygène. Comme avantage ce procédé ne demande pas de bouteille d'oxygène sous pression et permet de stocker dans des tampons des nitrox, habituellement 32 ou 36, prêts à l'emploi. Le gonflage devient aussi simple qu'avec de l'air puisque les rampes de gonflage délivrent directement le nitrox et qu'un équipement non dégraissé peut-être utilisé.Quelques Formules Simples 

  • Pression partielle d'O²: ppO² = PressAbs x %O²

  • Pression absolue maximale: PressAbs max= PPO² max / %O²

  • Profondeur maximale = ((ppO² max / %O²) - 1) * 10

  • Quel Nitrox utiliser: %O² = PPO² max / PressAbs

  • Pabs Air = PressAbs x %N² / 0,79

  •  

Profondeur maximum

  • En fonction de votre forme physique, vous devez choisir la pression partielle d'O² que vous voulez subir:

    • 1,4 bar si vous êtes fatigué

    • 1,5 bar pour avoir de la marge

    • 1,6 bar si vous vous en sentez capable.

  • Ensuite, en fonction du nitrox que vous avez dans vos bouteilles, vous devez calculer et noter sur votre bouteille la profondeur maximum à laquelle vous avez droit.

Hommes Grenouilles de Champagne d'Epernay.  Epernay, 51200
Club afilié à la FFESSM sous le n°06510275
 
  • Facebook Basic Square
  • Twitter App Icône

© 2014 by MPDif.